En bref...

Fraternité, vivre-ensemble : à vous d'agir !

 

ddhc1À la suite des événements tragiques de ce début d'année, les pouvoirs publics se mobilisent sur le terrain de la sécurité. C’est indispensable mais ce n’est pas suffisant. Car il n’y aura pas de sécurité durable sans la grande ambition de reconstruire liens et repères.

Forts de nos diverses expériences, nous savons qu’il est possible d’y répondre clairement, même si nous mesurons l’ampleur des défis à relever. En effet, qu’il s’agisse de l’isolement des banlieues, du déclin de la citoyenneté, de l’effritement des solidarités, de la fracture générationnelle, de l’échec de l’école…, les propositions et initiatives ne manquent pas. Ce qui fait défaut c’est de ne pas en avoir fait une priorité politique décisive pour l’avenir du vivre ensemble.

C’est pourquoi nous lançons solennellement cet appel aux plus hautes autorités pour qu’elles bâtissent enfin concrètement le volet fraternité du Pacte Républicain. Et pour que ce projet soit construit avec les contributions du plus grand nombre, nous demandons que soit organisée dès cette année dans toutes les villes de France une semaine de la Fraternité, à l’image des Ateliers du vivre-ensemble. Un temps de réflexion, de décisions et d’initiatives adaptées à chaque territoire, grâce à l’implication des responsables politiques locaux, du mouvement associatif et des habitants aux côtés des institutions nationales.

Voici ci-contre le texte de l’Appel. Faites-le connaître le plus largement possible, pour que sa prise en compte par les autorités nationales et locales soit à la hauteur des enjeux sans précédent qui nous concernent tous !

---------------------------

A écouter d'urgence !

JLSPeut-on rester passif face au déclin démocratique et à l'approche d'importantes échéances électorales et alors que s'affichent sans pudeur le refus de l'autre, l'obsession sécuritaire ?

Non, estime Jean-Louis Sanchez, fondateur de l'Observatoire national de l'action sociale décentralisée. Lui qui avait déjà réussi à mobiliser les pouvoirs locaux sur le concept de fraternité jusqu'à ce que ce que cette démarche soit consacrée, par le président de la République, Grande cause nationale en 2004, lance un cri d'alarme.

Ecouter l'interview avec Olivier de Lagarde sur France Infos

---------------------------

Berrwiller distingué par l’Odas

 fab trib MarseilleLe 1er juillet dernier, à l’occasion de ses IXèmes Rencontres nationales, l’Odas a tenu à distinguer Berrwiller et les vingt autres communes voisines du Haut-Rhin qui ont à leur tour organisé une « Journée citoyenne » au cours du printemps dernier.
Accompagné de Vincent Hagenbach, maire de Richwiller, Fabian Jordan s’est ainsi vu remettre les diplômes correspondants, à transmettre à ses collègues des municipalités de Baldersheim, Bollwiller, Brunstatt, Didenheim, Flaxlanden, Galfingue, Illzach, Lutterbach, Morschwiller-le-Bas, Mulhouse-Haut-Poirier, Pfastatt, Pulversheim, Reiningue, Richwiller, Riedisheim, Ruelisheim, Staffelfelden, Wittenheim et Zillisheim.
Voir le dossier consacré par le Journal de l’Action sociale au Vivre-ensemble en Alsace

 

Vient de paraître

jlsmrRencontre avec Matthieu Ricard

Président du Collectif, Jean-Louis Sanchez a rencontré Matthieu Ricard pour le Journal de l'Action sociale. Delon le moine tibétain, l’altruisme est un remède à tous les maux
À un moment où notre société s’interroge sur son avenir, Matthieu Ricard nous invite à faire de la bienveillance la colonne vertébrale de nos choix de vie.

Lire l'interview ici

- - - - - - - - - - - - - - - - -

« La promesse de l’autre » : un livre d’espoir

miniaturehomepromesseJean-Louis Sanchez vient de publier « La promesse de l’autre ». Un ouvrage qui reprend des constats insuffisamment partagés sur la perte des liens et des repères, et pose de façon pleinement opérationnelle les bases d’un nouveau contrat social. Une voie qu’on déjà choisi d’emprunter les collectivités les plus proches du Collectif…

En savoir plus en cliquant ici

- - - - - - - - - - - - - - - - -

miniaatletrodasmiresetveLes Villes et le Vivre-ensemble

L’Odas vient de publier plusieurs travaux sur l’évolution des politiques sociales et l’implication sociétale des villes. Parmi ceux—ci, la dernière Lettre, consacrée au thème Les Villes et le Vivre-ensemble, téléchargeable en cliquant sur l’image ci-contre.

 

La Fraternité en marche

2004 : La fraternité « Grande cause nationale »

En 2004, l'Appel à la Fraternité est promu grande cause nationale. Ce label, attribué par le premier ministre, favorise l’adhésion à la démarche du collectif de l'Association des Maires de France, de grandes associations nationales de solidarité et de près de 700 municipalités, dont deux tiers des grandes villes de France à travers la Charte de la Fraternité, issue de l’Appel. Pour inscrire ces initiatives dans une démarche pérenne, les maires s’engagent à impulser l’élaboration d’un projet global incluant la mise en place d’actions citoyennes, la promotion de l’écoute et les liens entre générations.

Tout au long de l'année : promotion de la Charte de la Fraternité

signature charteDurant l’année 2004, les villes sont invitées à souscrire une Charte de la Fraternité. Près de 800 villes signent cette charte. Les présidents des principales associations d'élus s'associent au comité de parrainage des chartes : AMF, AMGVF, FMVM, APVF.

Trois directions guident cette charte:

- l'encouragement à l’engagement citoyen, à travers la valorisation de l'éthique de l'altérité et la mise en place d’un service de promotion et d’organisation du bénévolat-

la promotion de la convivialité, de l’écoute et de l’entraide entre tous les habitants à travers la multiplication des occasions et des espaces d’échanges
- le renforcement des dynamiques intergénérationnelles, à travers notamment la participation amplifiée des plus âgés à la mission éducative.

25 mai 2004 : Journée nationale de la Fraternité

troueiffeletarbrefraterniteDans des centaines de villes à travers la France, services municipaux, commerces, écoles, associations, maisons de retraite, se mobilisent pour organiser des fêtes de voisinage, des goûters de la fraternité dans les écoles, les maisons de retraite ou les hôpitaux, des animations entre générations, des actes symboliques comme planter un arbre, baptiser une place pour réunir les habitants d'un quartier ou d'une commune autour d'un projet commun, d'une valeur partagée…

Le 26 août : Pique-nique intergénérationnel

Un pique-nique géant, rassemblant toutes les générations, est organisé à Paris dans le Jardin du Luxembourg, en partenariat avec le Sénat.

 

Automne 2004 : Cycle de conférences

Un cycle de conférences, gratuit et ouvert à tous publics, est organisé. Portant sur la traduction quotidienne de la fraternité, il se décline dans les thématiques suivantes : école et fraternité, média et fraternité, entreprise et fraternité, voisinage et fraternité..

 

Depuis 2004 - Développement du mouvement

La Charte municipale de la Fraternité ne cesse de susciter des adhésions auprès des villes qui rejoignent les premiers signataires.

2004 à 2006 - Les Villages de la Fraternité

logovillag2006Le collectif Appel à la Fraternité organise, chaque année en décembre à Paris, un Village de la Fraternité.
Événements éminemment symboliques, les Villages de la Fraternité sont l'occasion pour les associations, les écoles, les services publics, de faire partager dans un cadre festif, l'action qu'ils mènent pour développer l'écoute, l'entraide, le respect et le lien social. C'est un lieu de rencontre et d'échange, mais aussi de valorisation et de développement un bénévolat. De nombreux partenaires publics et privés s’associent à ces temps forts : Crédit Agricole, Fondation EDF DiversiTerre, Groupe La Poste, Journal de l'Action Sociale, Mairie du 6ème arrondissement de Paris, Mécénat Gaz de France, Ministère de la Culture, Mutuelle Intégrance, Odas, Pathé-Gaumont, RATP, Sénat, UNAPEI, Vae Solis Corporate.

2005 - Remise de Lauriers de la Fraternité

Jean-Louis Sanchez, en sa qualité de Président du collectif Appel à la Fraternité, décerne le 7 juillet à Marseille des Lauriers de la Fraternité aux villes les plus engagées en faveur de la grande cause nationale : Ajaccio (20), Albertville (74), Marseille (13), Morteau (25), Nancy (54), Tournon-sur-Rhône (07).
A Albertville, se tient par ailleurs le forum : "Fraternité, lien social et bénévolat, comment mieux vivre ensemble".

2006 : Remise de Prix de la Fraternité

Christian Poncelet, Président du Sénat attribue, à l'occasion de la conférence "Comment renforcer l'impact des maires sur le lien social ?" des Prix de la Fraternité : Chalon-sur-Saône (71), Clichy-sous-Bois (93), Evreux (27), Issy-les-Moulineaux (92), Mantes-la-Jolie (78), Nantes (44), Saint-Denis (93), Saint-Geneviève-des-Bois (91).
Un cycle de conférences est organisé au Sénat : "Associations : la fraternité est-elle encore possible ?", "Maires : comment renforcer leur impact sur le lien social ? ", "Service public : peut-on s'orienter vers une éthique de mission ? ".

2007 - Participation au pique-nique de la République

Le collectif Appel à la Fraternité s'associe au "pique-Nique de la République" et soutient les initiatives, organisées par des municipalités, des associations, des lycées (rencontres, débats…).

2008 - Symposiums et publications

Le collectif Appel à la Fraternité organise deux symposiums : "Culture et lien social. Les politiques locales au service du vivre ensemble" à Rodez, "Soutien à la parentalité et éthique de fraternité, pour une conception citoyenne de la protection de l'enfance" à Dijon. Il soutient par ailleurs l'édition du catalogue des CAT et l’opération "Village Théâtre" à Sémeries (25).
Enfin, il diffuse à l’ensemble de ses partenaires et des signataires de la Charte municipale de la Fraternité, l'ouvrage Pour une République des Maires de Jean-Louis Sanchez, son Président.

2009 - Lancement des Ateliers du Vivre-ensemble et de la Fraternité

La démarche des Ateliers est officiellement lancée à Marseille à l'occasion des Rencontres nationales de l'Odas. Les premiers ateliers sont organisés quelques mois plus tard à Saint-Jean de Maurienne (73).